Portrait de Gilberte Knapp


Gilberte Knapp est orginaire de Chauvin en Alberta. Elle quitte son village natal pour rejoindre Maillardville en 1938 où elle est y installé depuis ce jour. Gilberte est très active, elle occupe ses journée à garder sa maison en ordre, faire de la couture ou du tricot, jouer aux cartes sur l’ordinateur…


Elle a entendu pour la première fois parler de la Boussole quand Joanne Dumas, Directrice générale et artistique de la Société francophone de Maillardville lui a demandé de faire des tourtières et des tartes au sucre pour La Boussole il y a maintenant 10 ans!


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout